Anticorps Monoclonaux Anti-CD33

Les anticorps monoclonaux utilisés en immunothérapie sont produits artificiellement à partir d’un clone de cellules, ils sont donc constitués d’un seul type d’immunoglobuline. Ils sont dirigés contre des antigènes spécifiques et se lient aux antigènes pour former un complexe. Ces complexes peuvent être reconnus et détruits par les phagocytes ou utilisés à d’autres fins de diagnostic.

Les anticorps naturels sont des protéines fabriquées par les lymphocytes B en réponse à des antigènes. Chaque cellule B ne produit qu’un seul type d’anticorps. Des quantités importantes d’un anticorps particulier sont nécessaires à des fins thérapeutiques. Ceux-ci sont obtenus à partir d’une culture qui produit un type d’anticorps appelé anticorps monoclonaux.

Le CD33 est un antigène présent sur les précurseurs des granulocytes et des macrophages dans la moelle osseuse. Il distingue les cellules leucémiques myéloïdes des leucémies lymphoïdes ou érythroïdes.

Les anticorps monoclonaux anti-CD33 sont administrés avec d’autres agents chimiothérapeutiques tels que la cytosine arabinoside et l’idarubicine pour renforcer les effets cytotoxiques sur les cellules de la leucémie myéloïde aiguë (LAM).

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here