Maladie Cardiaque Congénitale

Une cardiopathie congénitale ou une malformation cardiaque congénitale est une anomalie cardiaque congénitale. Les cardiopathies congénitales peuvent affecter:

  • Murs de coeur
  • Valvules cardiaques
  • Des navires

Il existe de nombreuses malformations cardiaques congénitales. L’évolution de la maladie peut aller de conditions simples qui ne provoquent pas de symptômes à des symptômes mortels.

Les cardiopathies congénitales sont le groupe d’anomalies congénitales le plus courant observé chez 8 pour 1000 naissances vivantes.

Les traitements des cardiopathies congénitales se sont considérablement améliorés au cours des dernières décennies, de sorte que presque tous les enfants atteints de malformations cardiaques survivent jusqu’à l’âge adulte. Certains ont besoin d’un traitement et d’un soutien constants pour les malformations cardiaques tout au long de leur vie. Cependant, de nombreux patients continuent de mener une vie active et productive.

Types de cardiopathie congénitale

Bien qu’il existe de nombreux types de malformations cardiaques congénitales, ils peuvent être divisés en trois catégories principales:

  • Anomalies des valves cardiaques : les valves qui dirigent le flux sanguin dans le cœur peuvent ne pas se fermer complètement ou fuir. Cela affecte négativement la capacité du cœur à pomper correctement le sang.
  • Anomalies de la paroi cardiaque : les parois cardiaques situées entre les côtés gauche et droit du cœur et leurs compartiments supérieur et inférieur peuvent ne pas se développer correctement, ce qui peut faire revenir le sang vers le cœur ou l’accumuler là où il n’appartient pas. Les défauts de la paroi cardiaque exercent une pression sur le cœur pour travailler plus fort, ce qui peut provoquer une pression artérielle élevée.
  • Défauts vasculaires: les artères et les veines qui transportent le sang vers le cœur et le corps peuvent ne pas fonctionner correctement. Cela peut réduire ou empêcher la circulation sanguine et entraîner diverses complications de santé.

Cardiopathie congénitale cyanotique et acyanotique

De nombreux médecins classent les cardiopathies congénitales parmi les cardiopathies congénitales cyanotiques et les cardiopathies congénitales acyanotiques. Les deux types de cœur ne peuvent pas pomper le sang aussi efficacement qu’ils le devraient. La principale différence est que les cardiopathies congénitales cyanotiques provoquent de faibles niveaux d’oxygène dans le sang et que les cardiopathies congénitales acyanotiques ne provoquent pas de faibles niveaux d’oxygène. Les nourrissons ayant de faibles niveaux d’oxygène peuvent éprouver un essoufflement et une teinte bleuâtre de leur peau. Les bébés ayant suffisamment d’oxygène dans le sang ne présentent pas ces symptômes, mais ils peuvent développer des complications qui peuvent survenir plus tard, comme une pression artérielle élevée.

Quels sont les symptômes d’une cardiopathie congénitale?

Une malformation cardiaque congénitale est souvent détectée lors d’une échographie de grossesse (échocardiographie fœtale). Par exemple, si votre médecin entend un rythme cardiaque anormal, il peut effectuer certains tests pour approfondir le problème. Il peut s’agir d’un échocardiogramme, d’une radiographie pulmonaire ou d’une IRM. Si le diagnostic est confirmé, votre médecin s’assurera que des spécialistes appropriés (spécialiste en cardiologie pédiatrique) sont disponibles à la naissance.

Dans certains cas, l’apparition des symptômes de malformation cardiaque congénitale peut prendre du temps. Les nouveau-nés atteints de malformations cardiaques peuvent éprouver:

  • Lèvres, peau, doigts bleutés
  • Essoufflement
  • Difficulté nutritionnelle
  • Faible poids à la naissance
  • Douleur thoracique
  • Retard de croissance

Dans certains cas, les symptômes de malformation cardiaque congénitale peuvent ne pas apparaître plusieurs années après la naissance. Lorsque les symptômes se développent, ils peuvent inclure:

  • Rythmes cardiaques anormaux
  • Vertiges
  • Essoufflement
  • évanouissement
  • Gonflement
  • Fatigue

Causes des cardiopathies congénitales

La cardiopathie congénitale survient à la suite d’un problème de développement précoce dans la structure du cœur. Le défaut interfère généralement avec le flux sanguin normal dans le cœur, ce qui peut affecter la respiration. Bien que les chercheurs ne sachent pas complètement pourquoi le cœur ne se développe pas correctement, les causes suspectées comprennent:

  • La malformation cardiaque peut être héritée.
  • La prise de certains médicaments sur ordonnance pendant la grossesse augmente le risque d’insuffisance cardiaque chez l’enfant.
  • La consommation d’alcool ou de drogues illicites pendant la grossesse peut augmenter le risque de malformation cardiaque chez l’enfant.
  • Les mères qui ont eu une infection virale au cours du premier trimestre de la grossesse sont plus susceptibles de donner naissance à un enfant atteint d’une malformation cardiaque.
  • Une glycémie élevée qui survient avec le diabète peut affecter le développement de l’enfant.

Diagnostic des cardiopathies congénitales

L’examen le plus important utilisé pour le diagnostic avant la naissance est l’échocardiographie fœtale. En plus de l’échocardiographie fœtale, des tests tels que les tests sanguins et l’amniocentèse peuvent être utilisés pour la détection des anomalies.

Pour le diagnostic postnatal, l’échocardiographie, l’électrocardiographie, l’angiographie, les tests sanguins, le traitement cardiaque, l’IRM cardiaque, la radiographie pulmonaire, le test d’effort peuvent être utilisés.

Traitement des maladies cardiaques congénitales

Le traitement des cardiopathies congénitales dépend du type et de la gravité du défaut. Certains bébés ont de légères malformations cardiaques qui se guérissent avec le temps. D’autres peuvent présenter de graves défauts nécessitant un traitement approfondi. Dans ces cas, le traitement peut inclure:

Traitement médicamenteux

Il existe plusieurs médicaments qui peuvent aider le cœur à fonctionner plus efficacement. D’autres peuvent également être utilisés pour empêcher la formation de caillots sanguins ou pour contrôler un rythme cardiaque irrégulier.

Dispositifs cardiaques implantables

Certaines complications associées à une cardiopathie congénitale, à un stimulateur cardiaque et à un défibrillateur cardioverter (ICD) peuvent être implantées. Le stimulateur cardiaque peut aider à réguler une fréquence cardiaque anormale et un DCI peut corriger les battements irréguliers menaçant le pronostic vital.

Procédures de cathéter

Les techniques de cathétérisme permettent aux médecins de réparer certaines malformations cardiaques congénitales sans ouvrir chirurgicalement la poitrine et le cœur. Au cours de ces procédures, le médecin insérera un mince tube dans une veine de la jambe et le dirigera vers le cœur. Une fois que le cathéter est dans la bonne position, le médecin utilisera de petits instruments qui sont passés à travers le cathéter pour corriger le défaut.

Chirurgie à cœur ouvert

Ce type de chirurgie peut être nécessaire si les procédures du cathéter ne sont pas suffisantes pour réparer les malformations cardiaques congénitales. Le chirurgien peut effectuer une chirurgie à cœur ouvert pour fermer les trous dans le cœur, réparer les valves cardiaques ou élargir les vaisseaux.

Transplantation cardiaque

Dans de rares cas, lorsque la malformation cardiaque congénitale est trop complexe pour être corrigée, une transplantation cardiaque peut être nécessaire. Au cours de cette procédure, le cœur de l’enfant est remplacé par un cœur sain d’un donneur.