Qu’est-ce que le glioblastome?

Le glioblastome est un type de tumeur cérébrale très agressif. Le glioblastome multiforme, également connu sous le nom de GBM ou GBM4, est le type de tumeur cérébrale maligne le plus courant chez les adultes. Il est généralement très agressif, ce qui signifie qu’il peut se développer rapidement et se propager rapidement. Cependant, il peut rarement se propager à d’autres parties du corps.

Le glioblastome est le nom général d’un groupe de tumeurs appelées astrocytomes. Ces tumeurs commencent par les astrocytes. Les astrocytes sont des cellules en forme d’étoile qui nourrissent et soutiennent les cellules nerveuses (neurones) de votre cerveau. 

Qu’est-ce qu’un astrocytome de grade 4 (glioblastome)?

Il existe des cellules nerveuses appelées neurones qui assurent la conduction dans tout le cerveau et la moelle épinière. Il existe des structures appelées cellules gliales entourant nos neurones. Les cellules gliales fournissent de l’oxygène et des nutriments à nos neurones et éliminent également les cellules mortes.
Il existe différents types de cellules gliales, chacune avec une fonction différente. Ce sont les principaux types d’astrocytes, d’oligodendrocytes et de cellules épendymaires.

Les tumeurs cérébrales peuvent se développer à partir de n’importe lequel de ces types de cellules gliales. (Les gliomes sont le nom collectif de ce groupe de tumeurs.)

Cependant, les gliomes sont nommés de différentes manières selon le type de cellule gliale à partir duquel ils se développent. Les tumeurs cérébrales seront appelées
astrocytomes si elles se développent dans les astrocytes, oligodendrogliomes si elles se développent dans les oligodendrocytes et tumeurs épendymomes si elles se développent dans les cellules épendymaires.

Les astrocytomes sont le type de gliome le plus courant.
Les astrocytomes sont divisés en 4 groupes selon la forme de développement des tumeurs:

  • pilosite astrocytaire (grade 1)
  • astrocytome de bas grade (grade 2)
  • astrositome anaplasique (grade 3)
  • glioblastome (astrositome de grade 4)

mise en scène

Les tumeurs cérébrales sont classées entre 1 et 4 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en fonction de leur comportement, de leur taux de croissance et de leur probabilité de propagation.

Les grades 1 et 2 sont de bas grade, croissent lentement, ont une plus faible probabilité de se propager à d’autres parties du cerveau et des taux de récidive plus faibles. Entièrement amovible. Ils sont parfois appelés bénins, mais cela est trompeur car ils peuvent causer de graves problèmes en créant une pression ou une congestion là où ils grandissent.

Les grades 2 et 4 sont hautement classés, se développent rapidement et se propagent à d’autres parties du cerveau. Les taux de récidive sont élevés et ils sont plus susceptibles de se reproduire, même s’ils sont complètement éliminés. Ils sont souvent appelés malins ou cancéreux.

Espèces de glioblastome (astrocytome de grade 4)

Il existe deux principaux types de glioblastome:

  • Un exemple de (nouveau) glioblastome.
  • Glioblastome secondaire 

Un exemple de (nouveau) glioblastome

Le glioblastome primaire est un type de glioblastome qui se développe dans le cerveau et peut ensuite se propager à diverses parties du corps. Le glioblastome primaire se développe très rapidement et peut se propager très rapidement. La maladie peut se développer pleinement en une courte période de 3 mois après un dépistage indétectable. La plupart des glioblastomes sont des glioblastomes primaires.

Glioblastome secondaire

Le glioblastome secondaire est moins fréquent et se développe plus lentement. Il part généralement d’un astrocytome de bas grade et moins agressif (astrocytomes diffus de grade 2 ou astrocytomes anaplasiques de grade 3). Son pronostic est légèrement meilleur que celui des glioblastomes primaires et le glioblastome secondaire peut se transformer en glioblastome primaire. La transformation peut également commencer en moins d’un an et peut prendre plus de 10 ans. Mais lorsque la transformation se produit, la maladie progresse très rapidement. Il est plus fréquent chez les jeunes.

Qu’est-ce qui cause les glioblastomes?

La cause des glioblastomes est encore inconnue. Afin de déterminer les causes du développement des glioblastomes, la recherche sur les changements génétiques et moléculaires dans les cellules se poursuit intensément.

Nos cellules normales grandissent, se divisent et meurent. Les signaux de nos gènes contrôlent ce processus. La perturbation de ces signaux est appelée mutation. Les mutations des gènes peuvent provoquer une croissance incontrôlée des cellules, une division différente de ce qu’elles devraient et ne pas mourir au moment où elles devraient mourir. Dans ce cas, des tumeurs se produisent.

À la suite des recherches, des progrès ont été réalisés dans la découverte de certains gènes qui pourraient donner une idée des glioblastomes. Au cours des années suivantes, lorsque davantage d’informations sur ces gènes seront disponibles, de nouveaux traitements et méthodes de prévention des maladies seront possibles.

Les symptômes du glioblastome

Le glioblastome provoque des symptômes lorsqu’il exerce une pression sur certaines parties de votre cerveau. Si la tumeur n’est pas très volumineuse, vous pourriez ne présenter aucun symptôme. Les symptômes que vous présentez dépendent de l’emplacement de la tumeur dans votre cerveau.

Les symptômes peuvent inclure:

  • maux de tête
  • nausées et vomissements
  • envie de dormir
  • faiblesse d’un côté de son corps
  • perte de mémoire
  • problèmes de parole et de langage
  • changements de personnalité et d’humeur
  • faiblesse musculaire
  • vision double ou vision floue
  • perte d’appétit
  • crises

Diagnostic du glioblastome

Votre médecin écoutera d’abord vos plaintes, puis vous examinera. En cas de tumeur cérébrale, un examen neurologique et un examen du fond d’œil sont principalement effectués. Dans cet examen, votre médecin vérifiera votre force musculaire, votre réflexe, votre coordination, votre mémoire et recherchera des preuves d’une augmentation de la pression intracrânienne ou d’autres marqueurs tumoraux en examinant votre base avec une lumière. Après l’examen, votre médecin peut vous demander des tests. Ces tests sont répertoriés ci-dessous.

Visualisation

Des méthodes d’imagerie telles que l’IRM ou la TDM sont utilisées pour surveiller d’éventuelles tumeurs. L’IRM et la TDM sont les tests les plus courants et les plus fiables pour le diagnostic des tumeurs.

Biopsie

Si la tumeur est détectée à la suite de tests d’imagerie, la tumeur est retirée chirurgicalement et un examen pathologique est effectué pour déterminer le type de tumeur. Dans certains cas, la biopsie est associée à la chirurgie, qui fait partie du traitement. Cette méthode vise à éliminer autant de tumeurs que possible, plutôt que de ne retirer qu’une partie de la tumeur. Ce processus est appelé craniotomie.

Biobanque

Dans cette méthode, une partie de votre tumeur est stockée dans des conditions appropriées. Cet échantillon stocké est utilisé dans divers essais cliniques, dans diverses analyses, pour enquêter sur la maladie. Le stockage de votre échantillon de tumeur fournit un moment très important pour découvrir si vous êtes le bon candidat pour une nouvelle découverte de médicament. Cela ne peut se faire que dans un petit nombre de centres disposant de l’équipement et des licences nécessaires.

Tests de laboratoire

Après biopsie ou chirurgie, les cellules de la tumeur sont examinées en laboratoire par un neuropathologiste.
Le neuropathologiste examinera les cellules et recherchera des caractéristiques cellulaires spécifiques.
Dans le glioblastome, il recherche:

  • Cellules gliales de forme ou de propriétés inhabituelles (on les appelle cellules gliales anaplasiques)
  • Cellules à division rapide (appelée activité mitotique)
  • Présence de structures vasculaires nouvelles et étendues qui permettent à la tumeur de se développer plus rapidement
  • Zones de mort cellulaire incontrôlée (appelée nécrose cellulaire)

Si ceux-ci sont trouvés, le diagnostic sera le glioblastome.

Dans un tel examen, les caractéristiques d’autres types de tumeurs peuvent être vues. Dans de telles tumeurs à cellules mixtes, le diagnostic est posé par rapport aux cellules tumorales de grade le plus élevé.

Test de biomarqueur

Il s’agit d’un test dans lequel les médecins recherchent des changements dans certains gènes. Ces marqueurs sont importants pour la façon dont vous répondez au traitement.
Pour les personnes atteintes de glioblastome, il existe un test de biomarqueur appelé MGMT. Ce test peut vous donner une idée de la façon dont vous répondrez à un médicament appelé témozolomide. Les personnes possédant un marqueur génétique approprié, appelé méthylation MGMT, ont de meilleurs taux de survie.

Traitement du glioblastome

Le glioblastome peut être difficile à traiter. Il se développe rapidement et présente des protubérances en forme de doigts qui rendent la chirurgie difficile à retirer du cerveau. Ces tumeurs contiennent également de nombreux types de cellules différents. Certains traitements peuvent bien fonctionner dans certaines cellules, tandis que d’autres peuvent ne pas bien fonctionner.

Le traitement du glioblastome comprend généralement:

  • enlever la tumeur autant que possible par chirurgie
  • rayonnement pour tuer les cellules cancéreuses restantes après la chirurgie
  • chimiothérapie avec le médicament témozolomide (Temodar)

D’autres médicaments qui peuvent être utilisés pour traiter ce cancer comprennent:

  • bevacizumab (Avastin)
  • Polypheprosane 20 (Gliadel) avec implant carmustine
  • lomustin (Ceenu)

De nouvelles thérapies pour le glioblastome sont testées dans des essais cliniques. Ces traitements comprennent:

  • Immunothérapie – Utiliser le système immunitaire de votre corps pour tuer les cellules cancéreuses
  • thérapie génique – réparer les gènes défectueux pour traiter le cancer
  • thérapie par cellules souches – utiliser des cellules précoces appelées cellules souches pour traiter le cancer
  • traitement vaccinal – renforce le système immunitaire de votre corps pour lutter contre le cancer
  • médecine personnalisée – également appelée thérapie ciblée

Si ces traitements et d’autres sont approuvés, ils peuvent améliorer l’apparence des personnes atteintes de glioblastome dans les prochains jours.

Survie du glioblastome

Le temps de survie moyen avec glioblastome chez les patients sous chirurgie, chimiothérapie et radiothérapie est de 15 à 16 mois. 

Les médecins ne peuvent souvent pas prédire l’espérance de vie d’une personne atteinte de glioblastome. L’âge, les caractéristiques tumorales et l’état de santé général d’une personne jouent un rôle dans la survie. Bien qu’il y en ait peu, il y a des personnes atteintes de glioblastome depuis plus de 5 ans.

Taux de survie pour le glioblastome:

  • Un an: 40,2%
  • Deux ans: 17,4%
  • Cinq ans: 5,6%

Enfants

Les enfants atteints de tumeurs de haut grade ont tendance à survivre plus longtemps que les adultes. Environ 25 pour cent des enfants atteints de glioblastome vivent au moins cinq ans.

Prolongation de la vie

De nouveaux traitements augmentent encore l’espérance de vie. Tumeurs  MGMT  personnes avec un des marqueurs génétiques appropriés, la méthylation a appelé une meilleure survie.

Le MGMT est  un gène qui répare les cellules endommagées. Lorsque la chimiothérapie tue les cellules du glioblastome, la  MGMT les  corrige. La  méthylation du MGMT empêche cette réparation et permet de tuer plus de cellules tumorales.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here